Les effets d’un taux élevé de cholestérol

Le taux élevé de cholestérol est étroitement lié à la santé du cœur et lorsque ce taux augmente, il augmente également votre risque de maladie cardiovasculaire.

Comprendre vos risques de maladie cardiovasculaire

Il est important que vous sachiez ce à quoi vous vous exposez.

Lorsque votre taux de C-LDL augmente, votre risque de maladie cardiovasculaire augmente aussi. Ce risque est habituellement lié à un processus appelé athérosclérose, une affection dangereuse qui se développe lorsque le mauvais cholestérol s’associe à d’autres substances du sang pour se transformer en plaque athéromateuse qui s’accumule dans vos artères.

Plus la plaque s’accumule dans une artère, plus elle empêche le sang de circuler. Cette plaque peut ainsi continuer de s’accumuler jusqu’à ce qu’elle en arrive graduellement à bloquer complètement l’artère. Il arrive aussi qu’une petite partie de cette plaque se détache et forme un caillot qui peut bloquer rapidement une artère.

Le risque de développer cette affection peut aussi être attribuable à d’autres problèmes de santé chroniques, comme le diabète et l’hypertension, qui peuvent même accroître ce risque.

Cette plaque peut occasionner :

Angine
Des douleurs à la poitrine sont souvent la première indication d’un problème quelconque. Une réduction de la circulation du sang vers le cœur peut occasionner une sensation de pression ou de serrement dans la poitrine. C’est ce qu’on appelle l’angine de poitrine qui agit souvent comme une alarme pour signaler la présence d’un grave problème sous-jacent.
Maladie coronarienne (aussi appelée coronaropathie)
La maladie coronarienne est la plus fréquente des maladies du cœur. Lorsque la plaque s’accumule dans une artère coronaire (un vaisseau qui sert à amener le sang vers le cœur), elle réduit et empêche même parfois le sang riche en oxygène d’atteindre le cœur et peut occasionner ainsi une angine de poitrine et même une crise cardiaque. Avec le temps, la maladie coronarienne affaiblit le cœur et, si elle n’est pas traitée, elle peut même occasionner une insuffisance cardiaque.
Crise cardiaque (aussi appelée infarctus du myocarde)
Lorsque le cœur ne reçoit plus suffisamment d’oxygène, c’est alors que se produit la crise cardiaque. Cela peut se produire lorsque la plaque formée par le surplus de cholestérol se brise et forme un caillot dans une artère. Dans un tel cas, le fait d’agir rapidement peut vous sauver la vie. Ainsi, si vous ressentez des douleurs à la poitrine, un inconfort dans le haut du corps ou un souffle court, consultez immédiatement un médecin.
Accident vasculaire cérébral (AVC)
Comme dans le cas d’une crise cardiaque, la plupart des AVC surviennent en raison d’un manque d’oxygène, mais cette fois-ci, au cerveau. Encore une fois, la plaque formée par le surplus de cholestérol se brise et forme un caillot qui bloque une artère qui alimente le cerveau. Les cellules du cerveau qui sont alors privées d’oxygène meurent et les symptômes commencent à apparaître. Certains de ces symptômes se manifestent subitement par une faiblesse, une paralysie ou un trouble de la parole ou de la vue. Il est donc important d’agir rapidement, car on dispose de peu de temps avant que les dommages ne deviennent irréversibles.

Le risque de développer ces affections peut aussi être attribuable à d’autres problèmes de santé chroniques, comme le diabète et l’hypertension, qui peuvent même accroître ce risque.

Aidez un être cher à réduire son taux de cholestérol

Le diabète et un taux élevé de C-LDL peuvent aller de pair et la présence des deux accroît votre risque de maladie cardiovasculaire.

Le problème supplémentaire que présente l’hypertension est aussi lié à l’apparition prématurée des maladies du cœur et des AVC. En fait, l’hypertension et le taux élevé de C-LDL sont deux des affections médicales les plus graves qui sont les causes les plus fréquentes de la maladie cardiovasculaire. Cependant, elles sont aussi les causes les mieux traitables. Malheureusement, comme leurs symptômes sont invisibles, ces maladies ne sont souvent pas traitées.

Vérifiez les faits :

clock

Regardez l’horloge

Toutes les sept minutes au Canada, une personne meurt d’une maladie du cœur ou d’un AVC.


rule

La règle des tiers

Environ 38 % des Canadiens âgés de 18 à 79 ans sont atteints de dyslipidémie.

Toutes ces affections peuvent être sévères et présenter des risques graves, y compris le décès des personnes atteintes. Voilà pourquoi il est si important de jouer un rôle actif dans la maîtrise de votre cholestérol LDL.