Le mode de vie et la maîtrise du cholestérol

Bien que le rôle de la génétique influe de façon importante sur votre taux de cholestérol LDL, certains facteurs liés à votre mode de vie, comme l’alimentation et l’exercice physique, peuvent aussi exercer une influence sur ce taux.

Ça fait partie de la vie.

Comme le dit le proverbe : « Nous sommes ce que nous mangeons ».  En ce qui concerne le mauvais cholestérol (le cholestérol LDL ou C-LDL), ce que vous mangez a une influence directe sur votre taux global. 

Notre corps sécrète tout le cholestérol dont il a besoin, mais nous consommons aussi du cholestérol dans les produits animaliers, comme la viande, la volaille et les produits laitiers complets. Les aliments riches en gras saturés et en gras trans augmentent la quantité de C-LDL dans le sang. Il est donc important de savoir quels aliments vous pouvez manger et quels aliments vous devez éviter.

Aidez un être cher à réduire son taux de cholestérol

Au-delà de votre alimentation, votre mode de vie comporte aussi d’autres facteurs dont vous devez tenir compte. Certains de ces facteurs peuvent augmenter votre taux de C-LDL, alors que d’autres, comme le diabète et l’hypertension, peuvent accroître votre risque cardiovasculaire .


Voici quelques-uns de ces facteurs dont vous devez tenir compte :

Tabagisme. Outre ce que nous savons déjà, comme son lien avec les maladies pulmonaires, le tabagisme peut aussi avoir une incidence sur le cœur. En effet, on a découvert que le tabagisme réduit le taux de cholestérol HDL et qu’il augmente le risque de crise cardiaque et d’AVC.

Poids. Les études démontrent que le surplus de poids augmente le taux de C-LDL et qu’en présence d’obésité, il accroît le risque de maladie cardiovasculaire.

Stress. Le stress est non seulement associé à des habitudes alimentaires malsaines et à un manque d’activité physique, mais les recherches suggèrent que, pour ces raisons, le stress peut aussi influer sur le taux de C-LDL.

Bien qu’il soit important de cesser de fumer (si c’est votre cas) et d’accroître votre activité physique, les modifications apportées à votre mode de vie, comme l’alimentation et l’exercice physique, ne sont qu’une partie de la solution. Si ces modifications ne suffisent pas à la tâche, la prise d’un hypolipidémiant vous donnera alors une meilleure chance d’atteindre votre taux cible de C-LDL .